Vidéo 2 min – Le Processus collaboratif en droit des affaires

Pourquoi faut-il avoir recours au processus collaboratif, mode amiable de résolution des litiges le plus abouti, en droit des affaires ?

En ma qualité d’avocat, j’aide les entrepreneurs à gérer au quotidien des différends– parfois importants – avec leurs associés,leurs partenaires commerciaux, leurs clients et leurs concurrents.

Je considère que j’ai un véritable rôle de pacificateur social, et que je dois par conséquent, chaque fois que c’est possible, m’efforcer de maintenir les relations entre les parties.

Le contentieux n’est pas adapté aux affaires

Mon expérience du contentieux m’a rapidement permis de comprendre que celui-ci n’est pas du tout adapté au monde des affaires, car il ne permet pas d’atteindre ces objectifs.

En effet, le client, même gagnant sur le papier, n’est souvent pas pleinement satisfait à l’issue d’une procédure qui s’est révélée le plus souvent longue, coûteuse et dont l’issue est perçue comme aléatoire.

Les parties sortent alors frustrées de cette procédure, car leurs réels besoins n’ont pas été entendus, et n’ont par conséquent pas pu être pris en compte par le juge dans la solution qu’il a posée.

Les avantages du processus collaboratif appliqué à la vie des affaires

C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de me former au Processus collaboratif, qui est un mode amiable de résolution des litiges très efficace. Ce processus repose,pour faire simple, sur la volonté des parties et de leurs avocats de bâtir ensemble une solution pérenne répondant aux besoins mutuels des parties, sans intervention du juge (sauf homologation de l’accord). Il met en œuvre des outils inédits, qui changent radicalement la manière de traiter un dossier.

Lorsque cela est nécessaire, des tiers (par exemple, un expert ou un médiateur) peuvent être appelés à intervenir au cours du processus afin d’éclairer les parties.

L’une des clés de la réussite du processus collaboratif est qu’il est très incitatif : en cas d’échec, les avocats ayant participé au processus ont l’obligation de se retirer. Ils ne pourront pas assister leurs clients dans le cadre d’un éventuel contentieux. Cela invite donc très fortement les parties – et leurs avocats – à trouver un accord.

Vous l’avez compris, en droit des affaires, le processus collaboratif présente de nombreux avantages :

  • Il permet d’aboutir à une solution sur-mesure, dite « GAGNANT- GAGNANT », qui est choisie et contrôlée par les parties, ce qui leur permet d’échapper à l’aléa judiciaire.
  • Le processus collaboratif leur permet également de mieux maîtriser le temps et les coûts inhérents ;
  • Surtout, il permet dans de nombreuses hypothèses de maintenir les relations commerciales en posant une solution pérenne, en toute confidentialité, sans publicité, ce qui permet même de créer une plus-value.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à me contacter.

Open chat
1
Maître Lacour:
"Bonjour, en quoi puis-je vous aider ?"
Powered by