Aller au contenu

Un exemple de processus collaboratif entre associés

Sophie et Eric sont associés à 50% dans une société à responsabilité limitée (SARL). Suite à des différends sur la stratégie de l’entreprise, ils se retrouvent en situation de conflit et ne parviennent plus à travailler ensemble de manière efficace. La société est paralysée, son développement à l’arrêt.

Les associés décident de recourir au droit collaboratif pour trouver une solution négociée, adaptée à leurs besoins. Ils sont chacun accompagnés par un avocat formé au droit collaboratif, qui les aide à identifier les enjeux et à trouver des options répondant aux besoins de chacun.

Après de nombreuses discussions et échanges de propositions, Sophie et Eric parviennent à trouver un accord qui leur convient. Ils décident de mettre en place un système de co-gestion de l’entreprise, qui leur permet de partager les responsabilités et de travailler ensemble de manière plus efficace. Ils s’engagent également à communiquer de manière ouverte et honnête et à éviter toute forme de conflit ou de tension inutile. Leur accord prévoit également qu’en cas de nouvelle difficulté, ils s’engagent, à peine de fin de non-recevoir, à remettre en place un processus collaboratif pour lever la difficulté.

Le processus de règlement collaboratif a permis à Sophie et Eric de trouver une solution qui leur convient, tout en préservant leur relation et en évitant les coûts et les délais souvent associés aux procédures judiciaires. Ils peuvent ainsi continuer à diriger leur entreprise de manière constructive, tout en préservant leur relation.


Vous être nouveau client ? N’hésitez pas à réserver un RDV gratuit de 30 min. max en ligne en cliquant ici.

Vous avez besoin d’une consultation juridique : réservez votre RDV (payant, voir conditions) en ligne en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Une question ?